La Vraie Dose 68 X Laura Coupeau : "Quand les vulnérabilités d'une vie font les forces d'un projet qui va tout changer"


ÉDITO

Le jour où tout bascule : “j’ai envie de repenser le coeur de mon projet. Là maintenant”.

Va savoir pourquoi ça tombe ce jour là. La veille encore, tu te pensais enfin à l’aise dans ton aventure entrepreneuriale : “c’est qu’elle grandit bien sans trop m’écraser le cerveau d’entrepreneure cette entreprise”. Puis le lendemain, la grande idée surgit et elle n’est pas du genre à aimer les arrivées en douceur. Officiellement, cette idée apparaît comme une fulgurance. Officieusement, c’est une conséquence, la conséquence de beaucoup de choses : un projet qui malgré son lot émotionnel quotidien devient plan plan voire statique, des apprentissages (en entrepreneuriat, c’est comme ça que l’on appelle les gadins) qui nourrissent presque trop ton expérience et donc tes ambitions d’entrepreneur.e dans la foulée ou encore un sentiment légitimité un peu plus enclin à voir plus grand, plus loin.

Tu sais, ce moment où tu commences à prendre moins de plaisir à entreprendre ton projet, je l’ai vu d’un peu trop près. Tu aimes ses racines, tu sais pourquoi tu le défends, tu es fier de voir qu’il devient grand. Pourtant, tu vibres moins qu’avant. La fameuse résilience de l’entrepreneur a ses limites et elle se trouve bien démunie face à un entrepreneur qui s’ennuie. Cette nouvelle idée, nouvelle étape de ton projet, inconsciemment tu l’as cherchée. En fait, elle vient te délivrer. Peut-être que dans l’ADN de l’entrepreneur, l’ennui est une alerte, là au service d’une vie d’entrepreneur épanouie et surtout d’un projet qui doit grandir pour mûrir.

Aujourd’hui, là est le fruit de cette fulgurance venue me sauver : La Vraie Dose ne veut plus être une petite newsletter, elle veut-être un magazine. Elle n’a pas encore une rédaction mais elle veut faire comme-ci elle avait déjà un comité derrière elle jusqu’à ce qu’il existe pour de vrai (qu’est ce qu’elle trouvera à ce moment là encore pour remettre un coup de pied dans la fourmilière de l’ennui ? Vaste question !). La Vraie Dose et moi partageons le même cerveau (mais il parait qu’on a chacune notre coin, “ton projet n’est pas toi mais il vient de toi" qu’ils disait”) et aujourd’hui, notre cerveau est content de vouloir être grand. Cette nouvelle grande étape, je l'amorce de façon parfaitement imparfaite. Sans doute suis-je en train de devenir une entrepreneure accomplie ?


LES ACTUS DE LA LVD FAMILY

LA JOURNÉE DES RÔLES MODÈLES FÉMININS : RDV LE 27 SEPTEMBRE

Allez, moins d'un mois avant mon saut dans le grand bain sans brassard (en gros je vais prendre la parole en public devant de vrais humains pour dire des trucs sérieux mais pas trop).

Dans un insta-article à relire ici (fonce j'y ai encore mis tout mon coeur), je t'expliquais à quel point il me tenait fort fort à coeur de participer à cette journée ! J'ai à la fois un énorme syndrome de l'imposteur injustifié et une excitation super ambitieuse de vivre cette journée. En tout cas, fais-moi confiance je te raconterais tout (ouais j'ai créé un projet qui me permettait de faire ma thérapie en même temps) !
   
Pour réserver ta place, RDV sur cette page (PS pour mettre tout le monde à l'aise : il s'agit d'un lien affilié ce qui signifie que LVD touche une commission sur chaque billet acheté via ce biais - bon au moins tu sais comment soutenir le modèle économique de LVD 😂)

RDV le 27 septembre pour la journée des rôles modèles féminins !

RDV le 27 septembre pour la journée des rôles modèles féminins !


La Vraie Dose 68 x Laura Coupeau : “Quand les vulnérabilités d’une vie font les forces d’un projet”

La Vraie Dose 68 x Laura Coupeau : “Quand les vulnérabilités d’une vie font les forces d’un projet”

Au Café LVD avec Laura Coupeau

Au Café LVD avec Laura Coupeau

Tu peux cliquer ICI ou sur l'image pour accéder au 1er épisode du "Café LVD", podcast privé volontairement réservé à la LVD family  :)

Chaque semaine tu retrouveras dans ta newsletter l'épisode de la semaine d'Au Café LVD ! J'ai délibérément choisi de faire d'Au Café LVD un podcast privé, exclusivement réservé à la LVD Family et il ne sera donc pas référencé sur les plateformes d'écoute (ça veut dire que tu ne pourras pas le trouver sur Itunes, Spotify, etc, il te faudra ouvrir ta newsletter chaque semaine pour le découvrir) ! Je t'explique tout ça plus en détails au début de l'épisode !

LE POINT ASTUCE : Pour écouter l'épisode en streaming, une fois sur la page web du podcast (dont seuls nous avons le secret) clique sur le bouton violet de gauche "listen". Pour télécharger l'épisode sur ton téléphone ou ordinateur et l'écouter plus tard / hors connexion, clique sur le bouton de droite avec le symbole de la flèche vers le bas :)

Laura Coupeau, la marque de broches insolentes qui ont du sens

Laura Coupeau, la marque de broches insolentes qui ont du sens

EN SAVOIR PLUS SUR (LA VRAIMENT GÉNIALE) LAURA COUPEAU ET LA SOUTENIR

Tu peux découvrir l'univers de Laura Coupeau sur son site Internet ou encoredévorer ses stories d'entrepreneure qui incarne ses vulnérabilités mieux que personne en la suivant sur Instagram ! Chère LVD family, acceptes-tu le deal de lui envoyer du "love entrepreneurial" à foison si tu as aimé les mots de Laura ? En attendant de pouvoir acheter une broche lors du prochain restock, un "follow" est toujours doux ! 

RÉFÉRENCES DE L'ÉPISODE


CE MOIS-CI, ON MET LES MAINS DANS LE CAMBOUIS DE... LA CRÉATION DE COMMUNAUTÉ !

CHAPITRE 1 - "À la base, construire une communauté ce n'était pas une histoire de programmer des publications sur les réseaux sociaux"

Tu l’as sans doute vu dans les actus (et ça se verra bientôt de façon notoire sur ma tête) : à la fin du mois, je m’apprête à animer pour la 1ère fois de ma vie une conférence devant des humains en chair et en os lors de la journée des rôles modèles féminins. Figure-toi que comme je suis un peu monomaniaque, je me suis emparée d’un sujet qui me tient fort à coeur : "comment fédérer une vraie communauté autour de son entreprise ?". Alors, à la fois pour m’entrainer en commençant à parler de ce sujet devant toi et parce que je me dis que sous couvert de subjectivité, tu pourras peut-être trouver des inspirations concrètes dans mes propos, je te propose que ce mois-ci nous mettions les mains dans la cambouis de la création d’une communauté (t'inquiète ça va bien se passer).

Comme avant d’être entrepreneure, j’ai été successivement l’élève studieuse qui essaie de sortir des cases mais que d’un pied puis la salariée (en création de communauté justement #monomaniaque) atteinte d’une syndrome de bonne élève plus que de raison, je te propose que pour ce 1er chapitre, que l'on démarre de façon très scolaire par le sens même de ce qu'est la gestion d’une communauté ou du community management si tu préfères. Si je veux en passer par là, c’est parce que je pense qu’à un moment, on a sérieusement oublié le sens de départ du fait de créer d’une communauté. Et pour peu que ce soit la cartouche qui te manque pour avancer…

Je me demande sincèrement à quel moment créer et manager une communauté, c’est devenu programmer des posts sur les réseaux sociaux et utiliser des robots pour entrer dans la course au follow (oui j’aime bien être manichéenne le lundi matin, ça met en jambe - même si comme 100% des entrepreneurs, y’a bien un dimanche soir de panique où j’ai regardé “ce que ça faisait que ces petits robots” pour booster son compte instagram). Là j'ai envie d'avoir une pensée pour toutes les entreprises qui font appel à des freelances en community management mais "QUE pour rédiger les posts hein pas pour répondre aux commentaires, ça couterait trop cher" (comme il a son petit cousin de CM2 qui pourra gérer ça vu qu'il est fort en instagram tu vois c'est plus simple). À la base une communauté, ce sont des gens qui se réunissent car ils partagent un même état d’esprit, des valeurs communes. Spoiler alert : même si moi-même j’aime d’amour écrire des insta-posts, on va avoir du mal à se réunir en gang en 5000 caractères quand même, le secret est ailleurs. 

Pour moi, le meilleur outil de community management comme on dit, c’est mon temps. Alors, oui ça pique un peu, le temps étant une denrée finie et chez l’entrepreneur, carrément une denrée rare. Construire une communauté, c’est avant tout bâtir des liens avec de vrais humains. Il y a une fille sur Instagram, parait qu'elle a pris le temps de rencontrer plein de gens autour de plein de cafés pour que son projet à la base si numérique trouve de la force en dehors des internets. Beaucoup l’ont prise pour une illuminée, une petite nana qui ne savait pas que le "temps c’est de l’argent" et non du karma, jusqu’au jour où elle a construit son projet, du modèle économique en passant par le marketing en se fondant d'abord et avant tout sur sa communauté (histoire complètement inspirée de mes faits réels).

En fait, je crois que tout le monde sait faire du community management : l’idée c’est avant tout de parler aux gens (et quand t’es un peu comme moi, du genre ...“euh j’ai peur de parler aux gens que je ne connais pas dans la rue”, les internets sont tes amis). Tout part de nous, la vision de nos projet devient la pièce maîtresse et puis après on passe la balle à ton voisin et ainsi de suite. Et si aujourd’hui, on mettait les mains dans le cambouis en envoyant un petit mot de remerciement aux 10 personnes qui de près ou de loin ont apporté quelque chose à nos projets (tu sais ce petit commentaire auquel on répond un peu trop vite, ce 1er client duquel on est tellement reconnaissant, ce partenaire qui a décidé que la confiance nous allait bien au teint ? Notre outil de community management, c’est nous :)


LA VRAIE PÉPITE

La pépite de la semaine : les épisodes estivaux nommés "outils de vie" du podcast InPower

La Vraie Pépite de La Vraie Dose 68 : le podcast InPower

La Vraie Pépite de La Vraie Dose 68 : le podcast InPower

"InPower c'est le podcast pour reprendre le pouvoir de sa vie" comme dirait Louise Aubéry, sa créatrice. Si j'aime beaucoup toutes les "épisodes rencontres" qu'elle a pu mener depuis le lancement du podcast, j'ai un joli coup de coeur pour ses réflexions estivales en solitaire dans les épisodes "Outils de vie". C'est court, c'est franc, c'est à la fois intuitif et pertinent ! Ami.e entrepreneur.e en stage obligatoire de développement personnel permanent, c'est pour TOI !

InPower sur Itunes / Spotify / Podtail


Tu veux recevoir chaque lundi matin directement dans ta boîte mail, La Vraie Dose, le magazine-newsletter pour entrepreneurs qui remet de la bonne humeur dans ton lundi matin ?


Sarah François