[LVD 22] Je me fais des copains entrepreneurs !

Pour cette 22ème newsletter, une fois est totalement coutume, je vais te raconter mes dernières petites aventures entrepreneuriales spéciales “semaine de rentrée”. J'avais vachement envie de te parler d’un truc que j’ai vécu à plusieurs reprises la semaine passée et qui a fait grandement du bien à mon énergie entrepreneuriale : rencontrer d’autres copains entrepreneurs autour d’un café !

Alors peut-être que tu te dis “c’est bien gentil tout ça mais bon j’ai du boulot moi” et j’ai envie de te dire que clairement je te comprends. Mais en découvrant mon petit vécu, tu vas sans doute réaliser que rencontrer d’autres entrepreneurs, se parler des vraies choses, partager ses interrogations ensemble et surtout parler avec quelqu’un qui comprend ce que tu vis vachement mieux que personne d’autre, c’est ce qui risque vraiment de faire le sel de ta réussite entrepreneuriale !

 La Vraie Dose 22 : Je me fais des copains entrepreneurs

La Vraie Dose 22 : Je me fais des copains entrepreneurs

“Et là en bonne entrepreneure autoculpabilisante que je suis, je me suis quand même demandée si tout cela était bien sérieux. Aller fanfaronner dans les cafés alors que c’est la rentrée" 

L’été a été plutôt studieux pour moi. Tu mélanges le budget vacances d’une jeune entrepreneure et les angoisses permanentes de type “si je ne travaille pas sur mon projet, personne ne le fera pour moi” et tu as une petite idée de la bouille de ma vie en Juillet-Août. Mais en réalité c’était plutôt galvanisant donc bonne ambiance (Tous en coeur : on regarde le verreeeuh et on le voit à moitié pleinnnn lalalalala).

Donc autant te dire qu’après cette première année d’entrepreneuriat achevée, la rentrée s’annonçait comme un gros (genre vraiment) moment de réflexion et de prise de décision. Pas mal de questions pointaient le bout de leur museau. Quelle est la prochaine étape pour La Vraie Dose ? Comment rentabiliser mon projet ? Où en suis-je dans ma carrière d’entrepreneure ?Comment vais-je m’organiser pour les prochains challenges de ma vie pro et de ma vie perso ?

Bref, autant de charmantes occasions de flipper / pleurer / être branchée sur 200 volts / faire la danse de la joie en pensant être invincible / s’effondrer à nouveau 3 secondes après (je pense sérieusement à lancer prochainement ‘les chroniques d’une entrepreneurs hypersensible” - bon en vrai il s’agira juste les prochains épisodes de La Vraie Dose). Donc à ce moment précis, je m'en demandais tout bêtement comment j'allais me sortir de tout ce fatra (ma tête bouillonnait un peu trop).

Mais il y a un truc qui est chouette avec la rentrée (si je t'assure) : la vie reprend son court et tout le monde est reparti pour une nouvelle année. Toutes les personnes avec lesquelles j’avais prévu de papoter sont de retour, au top de leur forme en plus. C’est ainsi que mon téléphone intelligent me fait de grands signes. Sarah, des gens veulent boire des cafés avec toi, mais oui, puisque je te le dis.

Quelques notifications plus tard, me voilà lancée pour vivre une rentrée très caféinée avec 3 cafés à l’horizon. Et là en bonne entrepreneure autoculpabilisante que je suis, je me suis quand même demandée si tout cela était bien sérieux. Aller fanfaronner dans les cafés alors que c'était la rentrée et donc le moment pour moi de travailler d’arrache pied pour faire croitre La Vraie Dose (par là j’entends, faire grandir la communauté d’inscrits, créer du contenu, bâtir des partenariats, etc), franchement… Bah oui hein est-ce que La Vraie Dose va grandir dans les cafés, je vous le demande moi ?!

Et la réponse est… OUI. Mais alors un grand oui, franc et massif ! Et comme malgré mes petites angoisses en règle, mon instinct me soufflait que toute cette affaire de cafés sentait fort bon, je suis sortie de ma coquille. Mais tu vois à ce moment là, je voulais aller prendre des cafés simplement pour le côté “réseau” (non, ce n'est pas un gros mot). 

“J’avais encore jamais testé les cafés entrepreneurs. Et puis en juillet, je fais une première rencontre avec Roxanne.” 

Mais en fait, je voyais vraiment pas le truc venir, je ne me doutais pas un instant de ce que ces cafés allaient réellement m'apporter. Pourtant pour mon précédent projet entrepreneurial j’avais bu quelques cafés mais ça ne m’avait franchement pas fait le même effet. À l’époque je ne prenais pas de cafés avec des copaings entrepreneurs mais plus avec des têtes bien faites de l’industrie dans laquelle je voulais faire grandir mon jeune projet entrepreneurial. C'était enrichissant. Mais différent.

J’avais encore jamais testé les cafés entrepreneurs. Et puis en juillet, je fais une première rencontre avec Roxanne. C’est elle qui me propose de se voir, juste parce qu’elle aime bien La Vraie Dose et que sa curiosité d’entrepreneure la chatouille. Moi de mon côté je trouve son entreprise trop stylée : Roxanne est la co-fondatrice de “Les Petites Françaises”, les tasses gourmandes / comestibles Made In France. Et là, super rencontre. On a la même âge, un parcours de jeunesse assez proche. On comprend nos vécus respectifs et ce qui nous a amenées chacune à vouloir entreprendre pour de vrai.

Je repars de ce café, bien dopée. Pas qu’au café mais surtout à l'envie, la motivation. Tu sais, il y a vraiment ce truc qui se passe lors d’une rencontre. La magie de s’envoyer mutuellement de l’énergie, une petite dose de “c’est possible” qui va de l’une à l’autre. Chacune d’entre nous trouvait le projet de l’autre trop cool. On s’est échangées quelques bonnes ressources notamment des podcasts et vraiment je n’ai pas été déçue par toutes ces délicieuses recommandations ! 

“J’avais l’impression d’être en plein road trip et de rencontrer une autre voyageuse. Mais une voyageuse qui faisait exactement le même voyage que moi, celui de l’entrepreneuriat.” 

Mais voilà l’été passe. Paris se vide. Et mon dopage aux rencontres entrepreneuriales s’arrêtera là. L’été est un gros moment de réflexion comme je te le disais plus haut et je ne suis pas sûre de bien voir le bout de tunnel comme il le faudrait (Tous en coeurs : l’entrepreneuriaaaat c’est que de la joiiiiiiiieeee). Alors quand toutes ces propositions de cafés tombent en cascade, je me souviens de ma rencontre avec Roxanne et j’ose me lancer (oser se lancer est un muscle n’est-ce pas ?).

Je prends un premier café de rentrée avec Fanny. Elle est créatrice de contenus, voyageuse, elle a un beau projet dont je te parlerais peut-être plus tard et elle est la co-fondatrice de “Les Exploratrices”, une communauté de plusieurs milliers de femmes passionnées par le voyage (au sens propre comme au sens figuré).

Elle me donne rendez-vous dans la salle des petits déj d’un hôtel et clairement il ne m’était jamais venue à l’idée de prendre un petit déj dans un hôtel parisien. Point astuce : c'était une idée de feu,  tu ne fais pas mieux niveau dépaysement. J’avais l’impression d’être en plein road trip et de rencontrer une autre voyageuse. Mais une voyageuse qui faisait exactement le même voyage que moi, celui de l’entrepreneuriat.

On se parle beaucoup des “role models”, c’est à dire des personnalités que l’écosystème entrepreneurial français met en valeur versus les personnalités qui nous inspirent vraiment dans nos quotidiens d’entrepreneures. On échange beaucoup sur nos visions des choses (proches pour ne pas dire hyper proches). Petit à petit, on se parle de trucs que seul un autre entrepreneur pourrait comprendre. Des trucs que même, avec tout l’amour du monde, ton entourage le plus proche ne percuterait pas du tout. Et ça fait tellement du bien !

Je repars motivée comme jamais de ce café pour toute la journée qui m’attend. Je suis survoltée, je coche les cases de ma to-do list une à une sans me poser aucune question. Et je suis encore plus contente d’avoir 2 prochaines rencontres avec d’autres entrepreneurs car je réalise que je suis en train de me découvrir une nouvelle addiction plutôt vertueuse : celle des rencontres entrepreneuriales

“On partage cette même envie de parler d’entrepreneuriat de façon décomplexée, de raconter les vrais choses, les vrais histoire.” 

Quelques jours plus tard, je rencontre Mélanie. Cela faisait un petit moment que l’on devait se voir. Que l'on voulait se voir. Mais l’agenda n’est vraiment pas toujours un copain sympa. Et puis finalement la veille pour le lendemain, on se le confirme, demain matin : on se voit ! Encore un petit déj, cette fois dans un lieu emblématique de l’entrepreneuriat. De ce fait, je suis déjà au max du top rien qu’à l’idée d’être à cet endroit avec plein de petites bestioles qui entreprennent comme moi !

Mélanie et moi portons des projets assez proches : elle a lancé Mel’s Talk, un talk show sur Youtube où elle part à la rencontre d’entrepreneurs (là comme ça, on ressent que des petites choses intéressantes peuvent naitre avec La Vraie Dose). On partage cette même envie de parler d’entrepreneuriat de façon décomplexée, de raconter les vrais choses, les vrais histoire. On ne se cache pas non plus cette ambition que l’on a chacune en nous de démocratiser un peu l’accès à l’entrepreneuriat parce que ça c’est quand même un gros sujet (Ce serait pas mal si tout ça sortait un peu des écoles de commerce et consoeurs, nan ?).

Encore une fois, pour encore une raison différente, le courant passe aux petits oignons, l’énergie circule. On s’échange des idées, des bonnes pratiques et surtout des ressentis. On n’est pas loin d’en être au même stade, on a des problématiques en commun notamment sur tout ce qui va permettre de faire croitre nos projets respectifs. Et ça fait du bien d’en parler.. De parler. Ce jour là, je suis à nouveau surdopée lorsque je retourne chez moi, prête à porter mon projet encore plus loin. Et puis mes discussions avec Mélanie me laissent entrevoir des idées, des solutions ! 

“On se retrouve pour partager un thé glacé de fin d’été aromatisé aux petites phrases de type “nan mais je suis vachement reconnu dans ce que t’as dit”, “ah ouais nan mais ça quand t’entreprends, c’est relou” “et ça par contre c’est cool”.” 

Le lendemain, je pars à la rencontre d’Alexis. C’est un grand et super fidèle lecteur de La Vraie Dose depuis le quasi tout début. Toujours là pour suivre mes péripéties d’entrepreneure en herbe car elles font pas mal écho à ses propres aventures. Alors, quand l’heure du gouter sonne, on se retrouve pour partager un thé glacé de fin d’été aromatisé aux petites phrases de type “nan mais je suis vachement reconnu dans ce que t’as dit”, “ah ouais nan mais ça quand t’entreprends, c’est relou” “et ça par contre c’est cool”.

Alexis a lancé AP ZenTechnologie, un service de dépannage informatique à domicile à Montrouge et ses alentours. Il est passionnée par l’informatique, il aime le contact humain, il avait envie de se lancer à son compte, c’est assez naturellement que son aventure entrepreneuriale a vu le jour. Alors oui, là tout de suite, nos projets entrepreneuriaux ne sont pas forcément les plus proches. Mais je suis venue chercher (et Alexis aussi) de l’énergie humaine plus que des synergies business. Et nous n'avons pas été déçus du voyage ! Lorsqu'Alexis m'a proposé de le retrouver dans un bar à chats, je me suis dit que je n'allais vraiment pas m'ennuyer ! Et c'était en plus très chouette de papoter avec un lecteur fidèle de La Vraie Dose. 

“J’ai découvert une toute nouvelle forme de soutien : ils me connaissent mille fois moins bien que mes proches mais comprennent mille fois mieux ce que je vis.” 

En fait, dans toutes ces rencontres, j’ai davantage trouvé des copains entrepreneurs que du réseau comme je le pensais au départ. J’ai rencontré des oreilles attentives, entendu des partages d’expériences, reçu des conseils intelligents. J’ai découvert une toute nouvelle forme de soutien : ils me connaissent mille fois moins bien que mes proches mais comprennent mille fois mieux ce que je vis.

Alors, clairement, ma petite crise de culpabilité de la semaine passée sur le fait de consacrer du temps à aller boire des cafés, j’ai bien fait de l’éloigner un maximum de ma petite personne. Déjà, parce que de ce fait j’avais un truc super à te raconter cette semaine dans La Vraie Dose. Mais surtout parce que j’ai pris une bouffée d’énergie et de rencontres entrepreneuriales au moment où c’était vraiment le moment. Bon entre nous, je pense qu’à l’échelle de la vie d’entrepreneur, c’est toujours le bon moment pour rencontrer des copainggs entrepreneurs pleins de bonnes intentions !

💖💖💖💖💖

💪 Ton challenge de la semaine : prendre un café avec un futur copain entrepreneur ! 💪

Cette semaine, je te propose un challenge qui nécessite vachement moins de méthodo que d'habitude : aller tout bêtement rencontrer un autre entrepreneur autour d'un café (ou même d'un apéro tiens) !

Alors : lance-toi ! Tu peux contacter un-e entrepreneur-e avec qui tu veux papoter depuis longtemps déjà ou simplement lancer un petit appel sur les réseaux sociaux. Si tu savais le nombre d'entrepreneurs qui, comme toi, comme moi, aimeraient juste se poser une heure ou deux pour papoter avec un autre copaing entrepreneur...

C'est un petit défi personnel qui t'apportera, je te le promets, une grande dose d'énergie ! <3

PS : si tu es à Paris, cette entrepreneure peut tout à fait être moi !!

💖💖💖💖💖

Et du coup t’as bien aimé toutes ces bonnes ondes entrepreneuriales et ça te chauffe bien de recevoir la newsletter de La Vraie Dose chaque lundi ?

Sarah François