Coucou toi, entrepreneur-e qui te sens bien trop seul-e dans ta vie et dans ta tête. Tu ne nous connais peut-être pas mais la LVD family et moi te comprenons déjà…

Moi, c'est Sarah. Je me suis lancée dans l’aventure entrepreneuriale il y a un an et demi afin de créer KARMERZ, la plateforme collaborative pour construire sa carrière en vivant les rencontres qui vont tout changer. Après quelques mois, j’ai compris que ce n’est pas le bon projet pour moi, en tout cas pas à ce moment là. Mais j’ai tant appris.

"Un instant, j’avais la sensation folle que mon projet allait changer le monde. Et 10 minutes plus tard, j’avais cette soudaine impression que je n’y arriverai jamais."

Une belle aventure, riche en rebondissements. Parfois, les jours ont été heureux. Parfois, moins. Un instant, j’avais la sensation folle que mon projet aller changer le monde. Et 10 minutes plus tard, j’avais cette soudaine impression que je n’y arriverai jamais. Arriver à quoi, on ne le sait pas trop, mais je ne me voyais pas y arriver. Je voyageais ainsi dans les fabuleuses montagnes russes émotionnelles de l’entrepreneuriat, dans lesquelles tu as déjà fait plus d’un tour où tu le feras un peu plus tard sans doute.

"Il est parfois difficile de partager une vraie discussion de fond avec quelqu’un qui vit réellement la même histoire."

Je réfléchissais beaucoup, je me questionnais, je me trompais, je recommençais, je m’énervais, je me reprenais, j’y croyais, je n’en démordais pas. Toutefois, je n’avais pas vraiment quelqu’un à qui parler. Enfin si, j’avais pléthore d’oreilles prêtes à essayer de comprendre mon cheminement et à m’écouter. N’ayant pas d’entrepreneur dans mon entourage proche, il était parfois difficile de partager une vraie discussion de fond avec quelqu’un qui vivait réellement la même histoire. J’ai vécu une vraie solitude entrepreneuriale. Physiquement certes mais psychologiquement surtout.

“J’ai tellement appris durant cette première aventure entrepreneuriale que j’ai décidé de repartir pour un tour en créant La Vraie Dose, le média des débuts de l’entrepreneuriat.”

J’ai tellement appris durant cette première aventure entrepreneuriale que j’ai décidé de repartir pour un tour (la peur de passer à côté de quelques sensations fortes supplémentaires sans doute) en créant La Vraie Dose, le média 100% déculpabilisation et parler vrai sur l’aventure entrepreneuriale.
Peut-être que toi aussi, tu es en train de faire grandir ta startup, d’écrire les lignes du business plan de ta future entreprise, de te lancer en tant que freelance, de t’installer en libéral, de créer ton e-commerce ou de signer un bail commercial pour ouvrir ta propre boutique. Ou tout simplement, tu y songes…  

"Chaque semaine (à quelques épisodes hors série près), je te ferai rencontrer “un-e entrepreneur-e de La Vraie Vie” en te racontant son parcours et en te glissant ses confidences sur un sujet bien “on y va, on met les pieds dans le plat” de l’aventure entrepreneuriale”

Alors chaque semaine je t’écrirai, en prenant le temps d’aller au fond d’un sujet. Plus qu’une newsletter c’est un véritable magletter (un magazine au format newsletter) que j’ai envie de t’offrir. Si j’ai commencé à la rédiger seule cette vraie dose, la “LVD family” est vite venue se trémousser en nombre jusque dans la newsletter (c’est que pour le coup je n’ai plus trop envie de revivre une aventure entrepreneuriale en solitaire tu vois). Chaque semaine (à quelques épisodes hors série près), je te ferai rencontrer “un-e entrepreneur-e de La Vraie Vie” en te racontant son parcours et en te glissant ses confidences sur un sujet bien “on y va, on met les pieds dans le plat” de l’aventure entrepreneuriale.

Il est temps de dire tchao au mythe de l’entrepreneur-e surmotivé-e, persuadé-e d’être fait-e pour ça depuis sont premier stand de limonade à 7 ans et qui veut conquérir le monde en 3 mois. Je n’ose même pas te parler de ce que je pense de l’entrepreneuriat rose poudré des instagrams.

Il est temps de dire tchao au mythe de l’entrepreneur-e surmotivé-e, persuadé-e d’être fait-e pour ça depuis sont premier stand de limonade à 7 ans et qui veut conquérir le monde en 3 mois. Je n’ose même pas te parler de ce que je pense de l’entrepreneuriat rose poudré des instagrams. Dans l’humour, l’autodérisation et ce que l’on appelle ici “le love entrepreneurial”, je te propose donc que l’on se raconte nos vraies histoires simplement pour se dire tous et toutes que nous aussi “on peut le faire”. Et ce même si tu manques encore de confiance en toi, même si tu as comme moi un syndrome de l’imposteur de la taille de la ville de New York dans ton petit coeur, même si tu as l’impression que ta timidité ou ton hypersensibilité vont te jouer bien trop de tours. Crois-moi ici tu seras enfin content-e d’être juste toi. D’ailleurs je ne te l’ai peut-être pas dit mais la règle dans la newsletter, c’est que les entrepreneurs se présentent d’abord en tant qu’être humain avec leur personnalité et tout le cortège, bien avant de te pitcher leur projet !

Aujourd’hui, autour de la newsletter La Vraie Dose se construit une vraie famille d’entrepreneurs solidaires et bienveillants : la LVD family.

Alors que ce soit pour te raconter tous les bonds et rebonds de mon aventure entrepreneuriale sur instagram ou pour te présenter des bouilles d’entrepreneurs aussi différentes qu’inspirantes au fil de l’eau, tu peux compter sur mon envie d’authenticité et d’entrepreneuriat pluriel (il y autant d’entrepreneuriats qu’il y a d’entrepreneurs). Et puis, tu sais, j’ai eu vite envie de sortir la tête de mon ordi pour rencontrer un tas d’entrepreneurs autour de cafés. Pour créer du contenu en effet. Pour créer de vrais liens humano-entrepreneuriaux surtout. Aujourd’hui, autour de la newsletter La Vraie Dose se construit une vraie famille d’entrepreneurs solidaires et bienveillants : la LVD family. Au delà du fait que ça me tire souvent une larmichette entre deux insomnies, je réalise de mois en mois que La Vraie Dose est maintenant bien plus qu’une newsletter, c’est une vraie famille d’entrepreneurs un peu à contre courant. On s’adore autant sur les internets que dans la vraie vie, de mots doux digitaux en papotages en réel qui s’éternisent. Alors, tu viens avec nous ?

Sarah et toute la LVD family